Prix de l’innovation environnementale 3M
Des solutions
environnementales novatrices
qui font une différence

 

Lauréat 2009 - Sidney Ribaux


Sidney Ribaux
Cliquez sur l’image pour élargir

Sidney Ribaux, premier lauréat du Prix de l’innovation environnementale 3M, sur le site où sera érigée la Maison du développement durable, à Montréal. L’édifice, qui répondra aux normes environnementales les plus élevées, abritera Équiterre, cofondé par M. Ribaux, ainsi que d’autres organismes à vocation sociale et environnementale. (Photo : Jean-François Bérubé)

Sidney Ribaux était un étudiant en droit de 23 ans vivement préoccupé par l’état de l’environnement et l’injustice sociale lorsqu’il a cofondé Équiterre en 1993. Le groupe montréalais, composé au départ de bénévoles passionnés par des questions telles que les changements climatiques et l’énergie, a donné naissance à l’une des organisations à vocation sociale et environnementale les plus influentes du Québec.

Presentation of award
Cliquez sur l’image pour élargir

Chip Allan (left) of 3M Canada presents Environmental Innovation Medal to Sidney Ribaux (right)
Inspirés par le Sommet de la Terre tenu à Rio de Janeiro en 1992, M. Ribaux et ses amis avaient décidé de s’attaquer à des problèmes planétaires — tels que la dégradation de l’environnement et l’inégalité entre le Nord et le Sud — en agissant à l’échelon local. À n’en pas douter, M. Ribaux a démontré au cours des 17 dernières années que les actions individuelles peuvent entraîner un important changement politique. Sa démarche pionnière lui a valu le premier Prix de l’innovation environnementale 3M, décerné par la Société géographique royale du Canada et 3M Canada.

Équiterre s’est donné pour mission de bâtir un mouvement de société en incitant les consommateurs à faire des choix écologiques, équitables et solidaires dans le cadre de quatre programmes : agriculture écologique, commerce équitable, efficacité énergétique et transport écologique.

Père de deux enfants qui n’a jamais possédé de voiture, M. Ribaux est particulièrement fier de la promotion du commerce équitable orchestrée par Équiterre. « En 1997, deux détaillants du Québec vendaient des produits certifiés équitables, déclare-t-il. Aujourd’hui, vous pouvez trouver ces produits dans presque toutes les épiceries de la province. »

Le réseau de fermes biologiques soutenues par la communauté est également en pleine expansion. Plus de 100 agriculteurs du Québec vendent directement leurs produits à quelque 20 000 consommateurs. En 1995, on n’en comptait qu’un. « On a tous un médecin de famille, dit M. Ribaux, mais on devrait aussi tous avoir un agriculteur de famille. »

Sous la direction de M. Ribaux, la liste des réalisations d’Équiterre continue de s’allonger, depuis les campagnes fructueuses sur les changements climatiques (le Québec a adopté un des plans de réduction des gaz à effet de serre les plus ambitieux en Amérique du Nord) jusqu’au lobbying visant à convaincre le gouvernement du Québec d’investir une partie des revenus de la taxe sur l’essence dans le transport en commun.

« Les efforts de Sidney Ribaux pour aider chacun d’entre nous à protéger l’environnement grâce aux choix que nous faisons dans la vie de tous les jours sont aussi novateurs que pratiques », déclare Chip Allan, directeur du service des relations avec le public de 3M Canada.

Depuis sept ans, M. Ribaux se consacre également au projet de la Maison du développement durable, un édifice « vert » qui sera érigé dans le centre-ville de Montréal et qui abritera Équiterre et d’autres organismes à vocation sociale. « En faisant appel à la fine pointe de la technologie environnementale, explique-t-il, nous voulons en inciter d’autres à construire d’une manière plus efficace et plus écologique. » Il s’agit d’une autre façon de promouvoir des choix responsables… dès le tout premier pas.

Monique Roy-Sole


SGRC



3M Canada



Canadian Geographic

   © 2017 La Société géographique royale du Canada MÉDIA  |   RÉTROACTION  |   PROTECTION DES RENSEIGNEMENTS