La Société géographique royale du Canada
  
Mieux faire connaître
le Canada aux Canadiens
et au monde entier.







Éditeurs de Canadian Geographic et géographica


 

Prix d’excellence en géographie

Lauréat 2008 - Linda Gollick

Les chaînons manquants

Photo : courtoisie de Linda Gollick
Réunissant des disciplines aussi différentes que l’économie et l’écologie, la géographie est une matière extraordinairement vaste. Si vaste, en fait, que certains élèves se sentent dépassés. Mais pas quand Linda Gollick tient la barre.

Enseignante au secondaire en Ontario et lauréate 2008 du Prix d’excellence en géographie décerné par le Conseil canadien de l’enseignement de la géographie, Mme Gollick (à droite) juge essentiel de faire ressortir l’interdépendance des systèmes physiques, économiques et sociaux dans l’enseignement proprement dit ainsi que dans l’élaboration du nouveau matériel destiné au programme d’études ontarien. Lorsque les élèves voient la relation entre, disons, les vêtements qu’ils portent et le procédé employé pour les fabriquer, leur pensée critique s’aiguise.

« Il importe de connaître les enjeux mondiaux » soutient Mme Gollick, chef du département d’études canadiennes et mondiales à la Loretto College School de Toronto et, depuis 15 ans, coordonnatrice du Grand Défi canadien de géographie dans sa province. « Mais il faut également les relier aux enjeux d’intérêt local ». Cela aide les élèves à comprendre la géographie et peut-être à découvrir quelle place ils y occupent.

— Dan Rubinstein

« Lauréat 2007 Lauréat 2009 »

« Les élèves adorent participer au Grand défi en géographie, et chaque année ils apprennent de nouvelles choses. Merci d’avoir créé cet excellent outil de motivation pour la géographie. »

— W.R. Best Memorial Public School, Shanty Bay (Ont.)
© 2017 La Société géographique royale du Canada CARTE DU SITE  |   RÉTROACTION  |   PROTECTION DES RENSEIGNEMENTS  |   MODALITÉS D'UTILISATION  |   ENGLISH