La Société géographique royale du Canada
  
Mieux faire connaître
le Canada aux Canadiens
et au monde entier.







Éditeurs de Canadian Geographic et géographica


 

Médaille d’Or

Lauréat 2011 - Jerry Linenger

Jerry Linenger
De gauche à droite: Eric Hébert-Dale, Société pour la nature et les parcs du Canada, l’honorable Peter Kent, Ministre de l’Environnement, grand chef Samuel Gargan, Premières nations Dehcho et le président de SGRC John Geiger.

Vision mondiale

Deux semaines après le début de sa mission de près de cinq mois à bord de la station spatiale russe Mir en 1997, l'astronaute Jerry Linenger de la «NASA (à droite) écrit à son garçon d'un an, John : « Aujourd'hui, nous avons eu une bonne journée : nous avons appris des choses nouvelles qui pourraient peut-être demain rendre ta vie meilleure. En tout cas, l'espoir nous guide et nous inspire à faire de notre mieux. »

Durant 132 jours en apesanteur, ce natif du Michigan et ex-médecin de l'air de la marine a effectué 120 expériences pour le programme scientifique américain, pris plus de 10 000 photos de la Terre, et, avec ses coéquipiers cosmonautes, sauvé la station spatiale (et leurs vies) d'un dangereux incendie à bord.

Pour la contribution de Gerry Linenger aux progrès de la formation en géographie dans le monde entier, la Société géographique royale du Canada lui a décerné en novembre sa Médaille d'Or, lors du souper des fellows à Ottawa.

Avec un émerveillement toujours renouvelé, M. Linenger décrit le privilège de voler dans l'espace, d'embrasser voir la Terre d'un seul coup d'œil, d'apercevoir le soleil éclairer un côté du Japon et d'admirer la danse des aurores boréales pendant que la station survole la baie James. Ces visions alimentent son sens d'appartenance à la collectivité mondiale. « Je suis honoré d'avoir été reconnu par la Société géographique royale du Canada, qui jouit d'une renommée mondiale pour avoir réussi à faire progresser le savoir humain en géographie à un niveau vraiment mondial.»

— Nick Walker

« Lauréat 2011: Parcs Canada Lauréat 2012: Philip Currie »

« Dans mon enfance, j’entendais souvent parler de l’aciérie de Sydney, des mares de goudron et de la controverse entourant leur décontamination. Plus je lisais et j’apprenais de choses, plus ma curiosité grandissait. Cela me semblait un sujet d’étude tout indiqué. »

— Hannah MacDonald,
Université Mount Allison
© 2017 La Société géographique royale du Canada CARTE DU SITE  |   RÉTROACTION  |   PROTECTION DES RENSEIGNEMENTS  |   MODALITÉS D'UTILISATION  |   ENGLISH