La Société géographique royale du Canada
  
Mieux faire connaître
le Canada aux Canadiens
et au monde entier.







Éditeurs de Canadian Geographic et géographica


Médaille Massey

Liste complète des lauréats de la Médaille Massey depuis sa création en 1959.

L’information présentée ci-après précise le lieu d’emploi des lauréats à l’époque de l’attribution de la Médaille.

2017
Dr David Morrison

2016
Dr Steve Blasco

2015
Brian Osborne

2014
Dr. Derald Smith

2013
David Ley

2012
Graeme Wynn

2011
David Livingstone

2010
Raymond Price
Recherches novatrices sur l’évolution tectonique de la Cordillère canadienne.

2009
Michael Church

2008
Bruce Mitchell
Bruce Mitchell enseigne la géographie à la Faculté d’études environnementales de l’Université de Waterloo. C’est un chef de file respecté dans le domaine de la gestion des ressources et de l’environnement, qui s’intéresse plus particulièrement aux ressources en eau.

2007
Eddy Carmack
Océanographe reconnu pour son travail d'avant-garde sur l'impact des changements climatiques sur les océans.

2006
Serge Courville
Géographe et historien, pour sa contribution remarquable au sujet de la société canadienne et québécoise des 19 et 20iemes siècles.

2005
Timothy R. Oke, géographe et climatologue de l’Université de la Colombie-Britannique.
Réalisation personnelle exceptionnelle dans le domaine de la géographie, en particulier dans la compréhension des microclimats urbains.

2004
Larry Stuart Bourne, géographe et urbaniste, Université de Toronto
Pour sa bourse exceptionnelle en géographie urbaine et sa capacité d’allier théorie et pratique en aménagement urbain.

2003
Richard Colebrook Harris, géographe, Université de la Colombie-Britannique
Pour sa bourse exceptionnelle en géographie historique et son exploration de l’empreinte laissée par l’histoire sur le paysage ainsi que la relation avec les gens et les lieux.

2002
John Oliver Wheeler, géologue, Commission géologique du Canada
Pour sa bourse et son exploration du territoire, particulièrement dans la région de la Cordillère, grâce auxquelles il a contribué largement à l’amélioration de la compréhension de la composition géologique du Canada et, de ce fait, a eu une influence considérable sur l’enseignement des sciences de la Terre dans notre pays.

2001
Lawrence McCann, géographe, Université de Victoria
Pour réalisation personnelle exceptionnelle et leadership interdisciplinaire qui ont amélioré nos connaissances sur les paysages canadiens et leur géographie sociale, régionale et urbaine.

1999
Alexander T. Davidson, géographe, à la retraite
Pour réalisation personnelle exceptionnelle et leadership dans l’application de la géographie à l’élaboration de politiques gouvernementales d’exploitation, de gestion, de conservation et de protection des ressources naturelles du Canada.

haut de la page

1998
William C. Wonders, professeur emeritus de géographie, Université d’Alberta
Pour ses accomplissements dans la domaine de la recherche, de l’enseignement et dans la fondation de l’institution qui étaient fondamentaux en établissant la géographie comme discipline académique et profession reconnue au Canada.

1997
James A. Houston, auteur et artiste
Pour ses efforts à mieux faire connaître l’art inuit – peinture, sculpture et gravure – aux Canadiens et au monde entier.

1996
James P. Bruce, météorologue
Pour son rôle de chef de file dans le domaine de la recherche, du développement et des politiques relativement aux grandes questions qui préoccupent les Canadiens en matière d’environnement, comme la gestion des ressources en eau, la pollution des Grands Lacs, les précipitations acides et le changement climatique.

1995
Pierre Camu, professeur de géographie, Université d’Ottawa
Pour ses contributions au dévéloppement de la géographie, particuliairement par ses recherches sur les origines et le dévéloppement du transport maritime au Canada.

1994
Henri Dorion, directeur, la Commission de toponymie du Québec
Pour avoir considérablement contribué à mieux nous faire comprendre le Canada et le monde par ses travaux dans le domaine de la géographie politique, notamment au sujet des frontières, et dans celui de la toponymie, l’étude des noms de lieux.

1993
J. Gordon Nelson, professeur de géographie, Université de Waterloo
Pour son aptitude pratique à régler les problèmes faisant obstacle à l'avancement des connaissances sur la géographie canadienne et pour l'aide apportée dans la création de parcs, d'aires protégées et de projets de développement durable un peu partout dans le monde.

1992
Stewart Dixon MacDonald, biologiste, à la retraite
Spécialiste des écosystèmes arctiques, il a joué un rôle crucial dans la création de la Réserve nationale de faune de Polar Bear Pass sur l'île Bathurst.

1991
George D. Hobson, géophysicien, à la retraite
Pour s’être distingué dans l’exploration scientifique d’un grand nombre de régions éloignées du Canada, notamment l’Arctique. Reconnu pour sa vision et son humanisme - ayant aidé de nombreux Canadiens dont des Autochtones, des étudiants et des artistes -, il a fait partager l’expérience enivrante de la découverte de la réalité physique et psychologique qu’on a si pertinemment appelée « la nordicité canadienne ».

1990
Byron Boville, météorologue, à la retraite
Pour sa contribution dans le lancement d’une action internationale destinée à sauver la couche d’ozone protectrice de la terre contre la destruction par les chlorofluorocarbones, ou CFC.

1989
John D. Mollard, ingénieur civil
Pour sa contribution exceptionnelle dans l’application des techniques de télédétection à l’interprétation des paysages.

haut de la page

1988
John Warkentin, géographe, Université York
Pour l’excellence de ses écrits et de son enseignement sur la géographie historique, ainsi que pour son leadership et sa contribution insigne dans la production d’une variété d’atlas historiques du Canada.

1987
Charles Richard Harington, paléobiologiste, Musée national des sciences naturelles
Pour sa contribution remarquable à l’avancement des connaissances sur la faune du Nord, tant historique que contemporaine, et pour ses travaux de pionnier dans l’étude des changements climatiques.

1986
David M. Baird, géologue, éducateur
Pour sa contribution à l’avancement des connaissances sur la géologie du Canada et à la promotion de l’histoire naturelle et de la culture auprès des Canadiens grâce à des travaux de vulgarisation scientifique et à la création de deux grands musées.

1985
Mr. Morley K. Thomas, climatologue, à la retraite
Pour sa contribution remarquable à l’avancement des connaissances sur les climats du Canada et pour son leadership dans la promotion de l’importance de la climatologie en planification socio-économique et en gestion des ressources.

1984
Thomas Charles Pullen, Marine royale du Canada, à la retraite, et expert-conseil sur l’Arctique
Pour ses réalisations personnelles ayant contribué à l’avancement des connaissances sur l’environnement marin et sur la navigation dans les eaux canadiennes envahies par les glaces.

1983
Willis F. Roberts, ingénieur-arpenteur, à la retraite
Pour son rôle à titre de promoteur et de chef de file dans la mise en place du Système de renseignements sur l’enregistrement des terres dans les provinces Maritimes, comme base du stockage, de l’analyse et de l’affichage d’une large gamme de données géographiques.

1982
Trevor Lloyd, géographe, à la retraite
Pour la perspicacité de ses analyses et synthèses concernant la mise en valeur des ressources du Nord canadien, pour son charisme ayant incité de nombreux étudiants à entreprendre une carrière dans les études nordiques et pour son leadership au sein de divers groupes de recherche sur l’Arctique.

1981
Raymond Thorsteinsson, géologue, Commission géologique du Canada
Pour ses travaux de pionnier dans l’exploration de la géologie du Nord canadien, travaux qui, dans une large mesure, ont servi de fondement au développement économique et à l’élaboration de la politique nationale, pour sa contribution à l’avancement de la connaissance de la géographie et de l’histoire de l’Arctique, et pour l’ensemble de ses travaux dans le domaine des sciences géologiques fondamentales.

1980
Maurice Hall Haycock, géologue et artiste, à la retraite,
Pour une carrière remarquable qui, de bien des façons, a fait progresser la géographie, culturelle, historique, humaine, physique et économique, et en particulier pour ses travaux de géographie historique et culturelle au moyen de tableaux sur le Nord canadien, depuis Terre-Neuve et le Yukon jusqu’au pôle Nord ainsi que pour ses travaux de pionnier en géologie.

1979
Ernest Frederick Roots, conseiller scientifique, ministère de l’Environnement
Pour l’ensemble de ses travaux dans une vaste gamme de disciplines, notamment la géologie, la géophysique et la géographie, portant sur une grande partie de l’Arctique nord-américain, de la Cordillère canadienne, de l’Himalaya et de l’Antarctique, de même que pour ses activités dans le domaine de l’énergie, des richesses naturelles et de l’environnement.

haut de la page

1978
Edward Gustav Pleva, géographe, Université de Western Ontario
Pour sa contribution insigne au perfectionnement de l’enseignement moderne de la géographie au Canada, et en particulier de la formation des professeurs d’université et d’école secondaire, par des méthodes qui se sont répandues d’un océan à l’autre.

1977
Thomas Henry Manning, géographe, explorateur, zoologiste
Pour ses travaux exceptionnels d’exploration et de cartographie du Nord canadien.

1976
Louis-Edmond Hamelin, professeur de géographie, Université Laval
Pour l’ensemble de ses travaux à titre d’érudit, de professeur, d’écrivain et d’administrateur, et plus particulièrement pour sa contribution à l’approfondissement des connaissances sur le Nord canadien et sur son peuple.

1975
William M. Gilchrist, président du Conseil d’Eldorado nucléaire et président de la Société des transports du Nord
Pour sa contribution exceptionnelle au développement du Nord du Canada par des travaux qui ont permis d’approfondir les connaissances géographiques. Ses activités ont embrassé les transports, tant aérien que maritime, et l’exploitation minière dans tout le Nord-Ouest du Canada.

1974
Frederick Kenneth Hare, géographe, Université de Toronto
Pour l’excellence de ses écrits scientifiques, en particulier sa contribution à l’avancement des connaissances sur la climatologie du Canada, et pour son rôle dans le développement de la recherche géographique au Canada.

1973
Pierre Dansereau, écologiste, professeur, Université du Québec à Montréal
Pour une contribution de premier ordre dans les domaines de la biogéographie et de l’écologie ayant fait avancer de façon appréciable la connaissance de notre environnement. Ses écrits servent d’ouvrages de référence dans de nombreuses universités canadiennes.

1972
Isobel Moira Dunbar, géographe, Conseil de recherches pour la défense
Pour l’excellence de ses travaux sur la géographie arctique et la glace marine, ayant mené notamment à d’importantes découvertes sur la climatologie de la distribution glacière et sur l’interprétation de la glace en photographie, dont la photographie par satellite et la photographie IR.

1971
John Lewis Robinson
, professeur de géographie, Université de Colombie-Britannique
Pour sa contribution à l’avancement des connaissances sur la géographie du Canada à titre de chercheur, de professeur et d’écrivain, et pour ses travaux d’élaboration de programmes d’enseignement de la géographie.

1970
Murray Edmund Watts, ingénieur minier
Pour sa contribution remarquable à l’avancement des connaissances sur les ressources minérales du Canada et à la mise en valeur de ces ressources au cours de sa carrière comme prospecteur, directeur de mines et planificateur opérationnel.

1969
Donald Fulton Putnam
, professeur de géographie, Université de Toronto
Pour sa contribution exceptionnelle à l’approfondissement des connaissances sur la géographie canadienne et à l’amélioration de l’enseignement de cette discipline, à titre de chercheur, de professeur et d’érudit, en particulier dans ses domaines de prédilection qui étaient les formes du relief et leur évolution, l’aménagement du territoire et la science des sols.

haut de la page

1968
Cyril Horace Smith, Services aériens Spartan
Pour sa contribution exceptionnelle au développement de la cartographie canadienne, alors qu’il était directeur du Service des levées de l’Armée canadienne, et pour ses travaux à titre de représentant du Canada dans les comités et les projets internationaux de cartographie.

1967
John Ross Mackay, professeur de géographie, Université de Colombie-Britannique
Pour ses recherches géographiques dans la région arctique et subarctique de l’Ouest du Canada, ayant abouti à de nouvelles connaissances sur le phénomène du pergélisol et sur l’influence géomorphologique des glaciers, et pour sa contribution considérable au développement des méthodes géographiques dans le domaine de la cartographie.

1966
Dr. Alf Erling Porsild
, Musée national du Canada
Pour sa contribution à l’avancement des connaissances sur l’Arctique canadien, notamment sur la flore de la région et l’utilisation des plantes arctiques comme aliments, avec mention spéciale de la part qu’il a prise dans la constitution du troupeau de caribous du Canada.

1965
Hugh Samuel Bostock, Commission géologique du Canada
Pour ses travaux exceptionnels sur le terrain au Yukon et sa description de la géologie, des ressources minérales et des ressources économiques découvertes dans ce territoire grâce à ses recherches.

1964
Yves Oscar Fortier, Commission géologique du Canada
Pour ses travaux d’exploration et son étude de l’archipel Arctique qui lui ont permis de décrire sa structure géologique. Il fut le premier à reconnaître le potentiel pétrolifère des Îles et à diriger un programme géologique destiné à vérifier ses déductions.

1963
Graham Westbrook Rowley
, ministère des Affaires du Nord et des Ressources naturelles
Pour des travaux géographiques exceptionnels dans l’Arctique canadien à titre d’explorateur et d’archéologue, et pour sa contribution de longue haleine à la réussite de nombreuses expéditions et interventions dans cette région.

1962
Diamond Jenness, anthropologue, à la retraite
Pour ses études faisant autorité sur les Indiens du Canada, sur l’Esquimau du cuivre et sur les cultures esquimaudes du Vieux Béring et de Cape Dorset, d’après un travail sur le terrain entrepris dans le cadre de l’Expédition dans l’Arctique canadien de 1913-1916 et poursuivi à titre de membre, puis de chef, de la division anthropologique du Musée national du Canada.

1961
Owen Connor Struan Robertson, Marine royale du Canada
Pour son rendement exceptionnel au travail et sa contribution à l’avancement des connaissances géographiques sur l’Arctique canadien alors qu’il commandait le NCSM Labrador. En plus de récompenser la collecte de données scientifiques, le prix reconnaissait son travail à titre de Commodore de la première mission d’approvisionnement du réseau d’alerte avancé à une époque où les provisions étaient transportées et mises à terre dans des conditions extrêmement difficiles sans endommager le matériel ou le navire.

1960
Keith Rogers Greenaway, Aviation royale du Canada
Pour la qualité exceptionnelle de ses travaux de mise au point de techniques de navigation en vol à hautes altitudes, notamment au moyen de l’ordinateur crépusculaire, instrument qui permet d’établir les plans de vol dans le nord de manière simple et efficace afin d’éviter les conditions de navigation difficiles qui interviennent au crépuscule.

1959
Henry Asbjorn Larsen, Gendarmerie Royale du Canada
Pour une contribution exceptionnelle à l’avancement des connaissances géographiques canadiennes, alors qu’il était capitaine de navire patrouilleur, le Saint-Roch, et en reconnaissance du premier voyage d’ouest en est par le Passage du Nord-Ouest.

haut de la page


« Les élèves adorent participer au Grand défi en géographie, et chaque année ils apprennent de nouvelles choses. Merci d’avoir créé cet excellent outil de motivation pour la géographie. »

— W.R. Best Memorial Public School, Shanty Bay (Ont.)
© 2017 La Société géographique royale du Canada CARTE DU SITE  |   RÉTROACTION  |   PROTECTION DES RENSEIGNEMENTS  |   MODALITÉS D'UTILISATION  |   ENGLISH