La Société géographique royale du Canada
  
Mieux faire connaître
le Canada aux Canadiens
et au monde entier.







Éditeurs de Canadian Geographic et géographica


 

Programme d’expéditions

Expédition de la rivière Vachon
Cratère des Pingualuit > rivière Vachon > Ungava


Laco Kovac et Lynette Chubb

Expédition menée en juillet 2010 pour cartographier et enregistrer sous forme de photos et de vidéo un itinéraire sur la rivière Vachon que pourront emprunter d’éventuels aventuriers amateurs de canot en visite dans le nouveau parc national des Pingualuit.

Laco et Lynette chevauchent les rapides de la rivière Vachon

Laco Kovac et Lynette Chubb aiment parcourir en canot les chemins les « moins fréquentés » mais pourtant spectaculaires et dresser une carte des lieux. Au cours des dernières années, ils se sont surtout promenés dans le nord du Québec et au Nunavik, une région relativement peu visitée par les amateurs de canot.
La rivière Vachon prend sa source dans des lacs au pied du cratère des Pingualuit, un cratère météorique qui s’est d’abord appelé Chubb dans les années 1950-1960, d’après le chercheur de diamants Frederick W. Chubb. Visible de l’espace, il a été rebaptisé « cratère du Nouveau-Québec » dans les années 1970 avant de retrouver son nom inuit « Pingualuit ».

La création du parc national des Pingualuit en 2008 et l’organisation de vols nolisés réguliers par le centre administratif du parc, à Kuujjuaq, ont facilité l’accès au cratère.
La rivière Vachon est une suite de chutes et de seuils, de rapides parfois redoutables. Elle rejoint en aval la rivière Payne, qui subit l’assaut des marées d’une amplitude record de l’Ungava.

L’expédition s’est terminée à Kangirsuk, le 29 juillet 2010.

Lire le rapport de Laco et Lynette (en anglais seulement).

Cliquez sur la photo pour voir le diaporama
Randonnée autour du cratère des Pingualuit

Téléchargez :

Adobe PDF download Rapport d’expédition de la rivière Vachon (en anglais seulement) (document PDF)


haut de la page


Les sommets du Canada – une expédition visant à gravir les plus hauts sommets de chaque province et territoire. « Bienvenue à une expédition historique, qui a pour but de faire connaître le Canada aux Canadiens et au reste du monde. L’héritage de cette quête réside non pas dans les empreintes que nous laisserons sur les montagnes, mais dans l’impact qu’elle aura sur la vie des gens. Ensemble, nous pouvons changer les choses, un pas à la fois. »

— James Coleridge, chef d’expédition,
Sommets du Canada
© 2017 La Société géographique royale du Canada CARTE DU SITE  |   RÉTROACTION  |   PROTECTION DES RENSEIGNEMENTS  |   MODALITÉS D'UTILISATION  |   ENGLISH