La Société géographique royale du Canada
  
Mieux faire connaître
le Canada aux Canadiens
et au monde entier.







Éditeurs de Canadian Geographic et géographica


 

Programme d’expéditions

Expédition Malerualik de 2015

(Photo: Jason Fulford/Canadian Geographic)

Un legs majeur de l’expédition de 2014 dans le détroit de Victoria, sous la direction de Parcs Canada, était le regain de sensibilisation du public ainsi que la reconnaissance du savoir traditionnel : en bref, rendre le Canada mieux connu aux yeux des Canadiens. Alors que les connaissances traditionnelles autochtones (CTA) sont davantage comprises afin d’informer les politiques canadiennes et les prises de décisions en ce qui concerne la faune et les enjeux environnementaux, l’histoire inuite orale a contribué directement à résoudre l’un des mystères les plus fascinants grâce à la découverte du HMS Erebus.

Grâce au soutien de la fondation Cloverleaf et à son partenariat avec le Nord canadien, la Société géographique royale du Canada est fière d’établir et de faire valoir l’intérêt créé par la percée historique de Parcs Canada l’année dernière, notamment par son appui envers l’expédition Malerualik de 2015, qui est une expédition unique affichant la marque de la Société. Cette expédition se déroule dans le détroit de Simpson et vise à saisir et à enregistrer le transfert de la connaissance traditionnelle autochtone concernant Franklin à la prochaine génération.

Dirigés par l’historien inuit reconnu et gagnant de la médaille polaire Louie Kamookak, les étudiants de Gjoa Haven au Nunavut qui participaient étaient accompagnés de l’éducatrice Josephine Kamookak et de Jimmy Qirqqut. Louie et son équipe ont partagé ensemble des histoires autochtones et des noms de lieux avec les étudiants, ce qui leur permettait d’établir des liens avec leur patrimoine. Tandis que ces histoires étaient racontées, l’équipe de l’expédition a voyagé vers des lieux clés se rapportant à Franklin ou au patrimoine inuit, tels que l’Ile Todd, Peddle Point et la baie Douglas.
  
Non seulement l’expédition a inspiré un regain d’intérêt en matière de tradition orale inuite et dans l’expédition de Franklin chez les étudiants de Gjoa Haven, mais elle sera également à l’origine de plans de leçon, portant sur les connaissances traditionnelles autochtones, qui seront partagés entre les jeunes du pays par l’entremise du réseau de Canadian Geographic Éducation (qui comprend plus de 15 000 enseignants). Restez à l’écoute pour obtenir une couverture complète de l’expédition dans la revue Canadian Geographic ou sur canadiangeographic.ca.

Les activités d’apprentissage « Géographica en classe » de l’expédition Malerualik sont maintenant disponibles en français, en anglais, et en Inuktitut. Visitez Canadian Geographic Éducation pour télécharger les activités.

Aidez à soutenir des expéditions telles que celle-ci. Faites un don à la SGRC.


Les sommets du Canada – une expédition visant à gravir les plus hauts sommets de chaque province et territoire. « Bienvenue à une expédition historique, qui a pour but de faire connaître le Canada aux Canadiens et au reste du monde. L’héritage de cette quête réside non pas dans les empreintes que nous laisserons sur les montagnes, mais dans l’impact qu’elle aura sur la vie des gens. Ensemble, nous pouvons changer les choses, un pas à la fois. »

— James Coleridge, chef d’expédition,
Sommets du Canada
© 2017 La Société géographique royale du Canada CARTE DU SITE  |   RÉTROACTION  |   PROTECTION DES RENSEIGNEMENTS  |   MODALITÉS D'UTILISATION  |   ENGLISH