La Société géographique royale du Canada
  
Mieux faire connaître
le Canada aux Canadiens
et au monde entier.







Éditeurs de Canadian Geographic et géographica


 

Programme d’expéditions

Bien des gens confondent « géographie » et « expédition ». D'ailleurs, c'est grâce aux expéditions géographiques décrites dans les publications populaires et savantes que la plupart des Canadiens ont appris les rudiments de cette discipline. Les expéditions ont bonifié l’appréciation, la compréhension et les connaissances en ce qui a trait à la géographie. Ainsi, pour promouvoir cette tradition, la Société géographique royale du Canada (SGRC) finance un programme d’expéditions pour encourager et soutenir les expéditions géographiques entreprises principalement au Canada par des Canadiens.

Afin d’élargir notre connaissance de la géographie du Canada par des explorations et des expéditions scientifiques, la SGRC possède une riche histoire quant au financement d’expéditions au pays, importantes autant que modestes.

Nous sommes ravis d’annoncer un nouveau partenariat, dès 2018, entre la SGRC et Mountain Equipment Co-operative (MEC). MEC, fournisseur officiel du Programme d’expéditions de la SGRC, finance et fournit l’équipement aux membres de nos cinq catégories de subventions.


EXPÉDITIONS RÉCENTES

Afin de raconter l’histoire de la dernière glace de mer de l’Arctique, Stephen Smith dirigera une petite équipe vers le nord afin de traverser en kayak son détroit le plus difficile, un passage étroit obstrué par la glace séparant le Canada et le Groenland. Amorçant leur périple à 800 kilomètres du pôle Nord, les pagayeurs explorent et documentent la glace sur leur parcours vers le sud jusqu’au village le plus septentrional du Groenland. Leur objectif consiste à analyser la débâcle d’un océan gelé, leur vision étant de rendre l’Arctique tangible.

John Dunn entreprendra une traversée à skis et à pied de 70 jours et 1 100 km du sud au nord de la péninsule de Booth et de l’île Somerset, à partir de l’embouchure de la rivière Back jusqu’aux rives du détroit de Lancaster.

N’utilisant qu’un transport à propulsion humaine, Dianne Whelan se déplacera à pied, à vélo, en raquettes ou en pagayant sur les 23 000 km du Sentier transcanadien. En effectuant ce périple, elle sera la première personne à parcourir le Sentier transcanadien, incluant les 7 000 km de voies d’eau.

L’objectif de l’expédition de Dave Pearson consiste à explorer en skis Monarch Icefield, au sud de Bella Coola, à la recherche des premières descentes et des grands espaces, en se rendant au point de transition et en descendant vers la tête de la rivière Talchako. Ensuite il naviguera sur la rivière Talchaki jusqu’à la rivière Bella Coola, au confluent de la rivière Atnarko puis, vers le port océanique de Bella Coola, complétant un parcours de 100 km, de l’eau douce à l’eau salée.

SUBVENTIONS

Modalités
On peut prendre connaissance en ligne des lignes directrices et des procédures de demande.

Date limite de réception des demandes de subvention: 21 janvier 2019.

Pour en savoir davantage »

LISTE DES EXPÉDITIONS

Expéditions par année

Les sommets du Canada – une expédition visant à gravir les plus hauts sommets de chaque province et territoire. « Bienvenue à une expédition historique, qui a pour but de faire connaître le Canada aux Canadiens et au reste du monde. L’héritage de cette quête réside non pas dans les empreintes que nous laisserons sur les montagnes, mais dans l’impact qu’elle aura sur la vie des gens. Ensemble, nous pouvons changer les choses, un pas à la fois. »

— James Coleridge, chef d’expédition,
Sommets du Canada
© 2018 La Société géographique royale du Canada CARTE DU SITE  |   RÉTROACTION  |   PROTECTION DES RENSEIGNEMENTS  |   MODALITÉS D'UTILISATION  |   ENGLISH