La Société géographique royale du Canada
  
Mieux faire connaître
le Canada aux Canadiens
et au monde entier.







Éditeurs de Canadian Geographic et géographica


 

Subventions à la recherche

Bénéficiaire de la subvention à la recherche  2016



Emma Davis
Dynamique de la végétation au-dessus de la limite forestière dans les zones protégées de la cordillère canadienne

Les changements relatifs à la répartition des espèces associés au changement climatique ont déjà eu lieu et devraient continuer à avoir des conséquences significatives sur le fonctionnement et la composition de l’écosystème. Il existe des exemples saisissants de réarrangement des espèces dans les forêts à haute altitude où la limite forestière est plus élevée en raison du changement climatique actuel. Ce projet de recherche évaluera les rôles des facteurs biotiques tels que la compétition, la production et la prédation des graines viables, et des facteurs abiotiques tels que le microclimat et la nature du sol qui ont influencé la modification de la limite forestière en conséquence du changement climatique dans la cordillère canadienne.


« Dans mon enfance, j’entendais souvent parler de l’aciérie de Sydney, des mares de goudron et de la controverse entourant leur décontamination. Plus je lisais et j’apprenais de choses, plus ma curiosité grandissait. Cela me semblait un sujet d’étude tout indiqué. »

— Hannah MacDonald,
Université Mount Allison
© 2018 La Société géographique royale du Canada CARTE DU SITE  |   RÉTROACTION  |   PROTECTION DES RENSEIGNEMENTS  |   MODALITÉS D'UTILISATION  |   ENGLISH