La Société géographique royale du Canada
  
Mieux faire connaître
le Canada aux Canadiens
et au monde entier.







Éditeurs de Canadian Geographic et géographica


 

Journal des fellows

Printemps 2017



LA DRE ROBERTA BONDAR EST NOMMÉE VICE-PRÉSIDENTE HONORAIRE DE LA SGRC

(Photo : Tom Sandler)
(Photo : Tom Sandler)

Le président de la SGRC, Gavin Fitch, a annoncé la nomination de la Dre Roberta Bondar au poste de vice-présidente honoraire, un honneur très spécial de notre Société, réservé à des gens remarquables qui ont apporté une contribution importante non seulement à la géographie, mais aussi au pays.

L’annonce a été faite le 18 avril à Toronto, lors d’un déjeuner offert par la vice-présidente de la société, Wendy Cecil, auquel ont assisté entre autres l’exploratrice en résidence Jill Heinerth, le fellow Adam Shoalts et l’ancienne gouverneure, Kathy McCain.

La nomination de la Dre Bondar par le Conseil des gouverneurs coïncide avec le 25e anniversaire de sa mission à bord de la navette spatiale Discovery (Mission STS-42, du 22 au 30 janvier 1992). Avec ce vol historique, elle est devenue la première neurologue dans l’espace, la deuxième Canadienne et la première femme canadienne dans l’espace. Ses apports remarquables portent sur sa carrière médicale et son travail réputé en tant que photographe. Pour obtenir les détails complets, veuillez cliquer ici.

Gavin Fitch a précisé ce qui suit au sujet de la Dre Bondar : « ses réalisations sont d’une ampleur telle qu’elle est, pour ainsi dire, surqualifiée pour ce rôle ».

Le titre de vice-président honoraire existe depuis la fondation de la SGRC, en 1929. Le premier a été Arthur Philemon Coleman, un géologue et explorateur qui, de 1884 à 1908, a effectué huit expéditions dans les Rocheuses canadiennes. Lui ont succédé, entre autres, le général A.G.L. McNaughton, chef d’état-major général de 1929 à 1935, président du Conseil national de recherches du Canada et premier ambassadeur du Canada auprès des Nations Unies et John Tuzo Wilson, géophysicien et géologue qui a reçu des louanges à l’échelle mondiale pour ses apports à la théorie de la tectonique des plaques.

LA MÉDAILLE D’OR DE LA SGRC À DAVID ATTENBOROUGH

(Photo : Paul Glen)
(Photo : John Geiger)

Figure légendaire des médias, Sir David Attenborough a reçu la médaille d’or de la SGRC, en reconnaissance de plus de 50 ans au cours desquels il a été le visage et la voix de la programmation de la BBC sur l’histoire naturelle. La cérémonie de remise des médailles et la séance des questions et réponses (entre M. Attenborough et le présentateur de la BBC, Dan Snow, et fellow de la SGRC) a attiré 150 personnes à la Maison du Canada au centre de Londres, au Royaume-Uni., dont d’anciens médaillés de la Société, comme Michael Palin, et d’autres fellows établis à Londres. Les membres du conseil, Gavin Fitch, président et Wendy Cecil, vice-présidente assistaient aussi à cette réception.

« Au cours du dernier siècle, personne ne s’est exprimé ou n’a accompli davantage que Sir David, pour conscientiser le public à l’importance de la géographie et de l’environnement », a affirmé le directeur général de la SGRC, John Geiger. Il a modifié le monde positivement, en sensibilisant les générations à la merveille qu’est la planète terre. »

Veuillez cliquer ici pour obtenir tous les détails ou regarder une vidéo de l’échange de Sir David avec Dan Snow ici.

Rita Gardner, directrice générale de la Société géographique royale et fellow de la SGRC, et André Préfontaine, chef du développement des affaires de la SGRC.
Aaron Lawton, Cathy Lawton (de One Ocean Expeditions) et Sir David Attenborough (Photo : John Geiger)

CONFÉRENCES DE CAN GEO EN 2017

Première à Ottawa de « Hobnails and Hemp Rope, ». un documentaire relatant le centenaire de l’ascension du pic Bugaboo Spire, une expédition financée en 2016 par la SGRC

La Société géographique royale du Canada (SGRC), de concert avec ByTowne Cinema, est heureuse de présenter la première à Ottawa de « Hobnails and Hemp Rope, », un documentaire portant sur le projet du centenaire de l’ascension du pic Bugaboo Spire. Cet événement des Conférences Can Geo relate les aventures de quatre alpinistes ontariens qui se préparent à souligner le 100e anniversaire de la première ascension connue du pic Bugaboo Spire, dans la chaîne Purcell, en Colombie-Britannique, en juillet 2016. Afin de rendre hommage au premier guide de montagne professionnel du Club alpin du Canada, Conrad Kan, et à son expédition de 1916, les alpinistes actuels ont utilisé exclusivement de l’équipement du début des années 1900 : des haches à glace en bois, une corde de chanvre, des bottes à semelles cloutées, une tente en toile et des vêtements d’époque en laine, afin de camper et d’escalader le pic de la même façon que cent années plus tôt. L’équipe de 2016 a fait une exception, cependant, pour la section supérieure de l’ascension, cependant, qui était jugée trop dangereuse à atteindre aujourd’hui à l’aide d’un équipement de l’époque.

Greg Gransden, réalisateur de « Hobnails and Hemp Rope » et Bryan Thompson, chef de l’expédition, répondront aux questions de l’auditoire après la présentation. Une collection étonnante des photographies de l’expédition d’Ivan Petrov sera affichée, avec du matériel d’alpinisme et des documents de la recherche utilisés pour ce projet. La présentation d’Ottawa fait partie d’une tournée pancanadienne pour célébrer le 150e anniversaire du Canada. Veuillez consulter la bande-annonce sur le site Web suivant : www.youtube.com/watch?v=lwxEV0caImo

DATE : Le jeudi 25 mai 2017
HEURE : 19 h à 20 h 45 HAE
ENDROIT : ByTowne Cinema, 325, rue Rideau, Ottawa (Ontario)

Procurez-vous vos billets dès maintenant!

LA SOCIÉTÉ CÉLÈBRE LES 150 ANS DU CANADA

Le 150e anniversaire du Canada est un temps de célébration et de réflexion ainsi qu’une étape importante qui s’harmonise parfaitement à la mission de la Société qui consiste à faire mieux connaître le Canada aux Canadiens et au monde entier. Avec un clin d’œil vers le passé, la Société a pris les devants de la célébration du 150e anniversaire avec une publication d’un intérêt particulier, « A Story of Canada in 150 Objects  » qui sera en kiosque en janvier. Cette publication dynamique, une initiative conjointe de Canadian Geographic et The Walrus, détermine 150 objets, réalisations et événements qui représentent directement ce qui définit le pays et ses citoyens.

Canadian Geographic marque le 150e

Cette publication d’intérêt spécial est la première de la série éditoriale dédiée pour Canadian Geographic en 2017 — six numéros thématiques de la publication — examinant des questions opportunes et thématiques dans une vaste perspective géographique. Le dernier numéro de 2017 (novembre-décembre) portera sur les peuples autochtones du Canada. Il paraîtra en même temps que l’Atlas des peuples autochtones du Canada, un projet novateur dirigé par la Société en partenariat avec l’Assemblée des Premières Nations, l’Inuit Tapirit Kanatami, le Ralliement national des Métis, Indspire et le Centre national pour la vérité et réconciliation. Financé en tant que projet signature — Canada 150, le projet Atlas, avec ses nombreux éléments éducatifs, offre la possibilité de contribuer à une compréhension plus approfondie du Canada de la période précontact au présent et de rétablir les liens entre les Canadiens autochtones et non autochtones.

L’ère nouvelle du Canada — la bataille de la crête de Vimy

(Photo : Alexandra Pope)
(Photo : Alexandra Pope)

Du 8 au 11 avril, la Société a participé aux activités de commémoration du centenaire de la bataille de la crête de Vimy, en France. Pendant deux jours, plus de 8 000 élèves canadiens du secondaire ont exploré nos cartes tapis géantes Des cartes gagnantes et La crête de Vimy au centre d’apprentissage expérientiel d’EF Tour, à Arras. Une délégation comprenant l’équipe de Canadian Geographic Éducation était présente pour diriger les élèves dans les activités sur les cartes. Les deux cartes font partie de L’essor d’une nation, un projet de partenariat multimédia commémorant les aviateurs canadiens de la Première Guerre mondiale et leurs contributions à l’évolution de la cartographie. 

Le Centre de la géographie et de l’exploration du Canada ouvre ses portes pour l’été 2017

En juin, la Société ouvrira les portes du 50, promenade Sussex, le Centre de la géographie et de l’exploration du Canada, qui accueillera le public pour admirer des expositions conçues spécialement. La première portera sur une importante installation artistique de l’artiste autochtone Alex Janvier, tandis que la deuxième, une initiative conjointe avec la Commission de la capitale nationale, jette un coup d’œil sur l’avenir de la capitale du Canada. Ces expositions gratuites seront offertes de juin à septembre au 50, promenade Sussex. Par la suite, les rénovations à l’immeuble reprendront à temps pour que la Société emménage dans ses nouveaux locaux à l’été 2018.

Le Centre de la géographie et de l’exploration du Canada a été conçu pour faciliter l’apprentissage sur place et à distance grâce à des partenariats avec certains des plus éminents chefs de file du Canada en matière d’innovation et de technologie. Entre-temps, Canadian Geographic Éducation continue d’offrir un vaste programme à l’appui des connaissances géographiques et géospatiales comme le Défi Régime énergétique en classe et les cartes-tapis géantes.

CAN GEO ÉDUCATION AU ROYAUME-UNI ET EN FRANCE ET LA TOURNÉE DE JILL HEINERTH!

Les programmes de Canadian Geographic Éducation continuent d’évoluer et de prendre de l’ampleur, et ont une incidence sans précédent au-delà des frontières canadiennes. Au plan international, la Fondation Canada-Royaume-Uni dirige une tournée à guichets fermés de la carte circumpolaire de l’Arctique dans les écoles de la région de Londres. Can Geo Éducation a travaillé avec les enseignants anglais à l’élaboration de programmes et de matériel pédagogique culturel. Dans le cadre de ce programme, cette carte sera présentée à Trafalgar Square le jour de la fête du Canada, où des milliers de personnes pourront l’examiner.

Ensuite, Can Geo Éducation a fait participer 9 500 élèves et enseignants à une visite d’Artois Expo, à Arras, en France, dans le cadre du programme de commémoration du 100 e anniversaire de la bataille de la crête de Vimy organisée par EF tours. Les élèves ont vécu des expériences remarquables en suivant les parcours des soldats qu’ils avaient étudiés sur les deux cartes-tapis géantes, tout près de l’une des répliques des biplans de l’Escadrille de Vimy. Une expérience unique, sans contredit!

En février, nous avons célébré la fin d’une tournée du Canada par l’exploratrice en résidence de la SGRC, Jill Heinerth, qui l’a menée dans des écoles de cinq provinces, soit l’Ontario, le Manitoba, la Saskatchewan, l’Alberta et la Colombie-Britannique. Au total, Jill s’est adressée à presque 5 000 élèves en personne et à de nombreux autres par l’entremise d’interactions en ligne, et la réaction a été remarquable. Les enseignants ont utilisé des qualificatifs comme « envoùtant », « captivant » et « inspirant » pour décrire l’effet produit par Jill sur les élèves.

Outre cette réaction, deux douzaines d’organisations médiatiques, dont CTV, CBC, Global television, ainsi que des stations radio et des journaux ont couvert cette tournée. Ainsi, le message de Jill, relativement au travail important de la SGRC sur la géographie, l’importance de l’eau, l’exploration, l’ingénierie, la découverte scientifique, le courage individuel remarquable, a atteint un public plus vaste que dans les écoles seulement. Félicitations Jill! Permettez-nous de reconnaître l’appui remarquable de la Fondation W. Garfield Weston et particulièrement de notre fellow Claudia Hepburn, dont la vision et le soutien passionné ont permis de concrétiser la tournée de Jill.

La finale nationale du Défi Canadian Geographic a lieu du 3 au 5 juin à Ottawa, Ont. Vingt des meilleurs élèves en géographie de tout le Canada rivaliseront dans trois épreuves. Cette année, des fellows de tout le Canada ont contribué à rédiger les questions et à enregistrer des questions sur vidéo pour la finale nationale en direct. Afin de découvrir qui sont les finalistes nationaux et d’en apprendre davantage sur la façon d’assister à la finale en ligne le 5 juin 2017 au Musée canadien de la guerre, veuillez consulter le site Web du défi.

LE PRÉSIDENT JIMMY CARTER EST INTRONISÉ AU COLLÈGE DES FELLOWS

Le directeur général de la SGRC John Geiger, l’ancienne première dame Rosalyn Carter, le fellow Arthur Milnes, le président Jimmy Carter et Alvaro Geiger à Plains, Georgie. (Photo : Bobby Ellis)

L’ancien président des États-Unis Jimmy Carter a reçu la médaille Lawrence J. Burpee de la Société, et est devenu officiellement fellow honoraire de la SGRC lors d’une brève cérémonie dans sa ville natale de Plains, Georgie, le 19 février. Le fellow Arthur Milnes, un habitué de nombreuses visites à Plains et historien qui se consacre aux premiers ministres du Canada et à la présidence américaine, s’est joint au directeur général John Geiger, pour cette présentation. La citation précisait « la vision et le courage politique du président Carter » pour ses efforts visant à protéger les espaces naturels aux États-Unis, particulièrement en Alaska, et louangeait « l’exemple de leadership moral » du président.

NOUVELLES DES COMITÉS

Comité des fellows

Le Comité des fellows se réunira en juin pour entreprendre l’examen de nouvelles mises en candidature pour le Collège des fellows. Tous les fellows sont encouragés à contribuer à la croissance du collège en soumettant des mises en candidature.
Si vous connaissez quelqu’un qui contribue à faire mieux connaître le Canada aux Canadiens et qui peut aider la Société, veuillez remplir le formulaire de mise en candidature en cliquant ici.

Comité de l’avancement

Le Comité de l’avancement continue de prodiguer des conseils stratégiques relatifs à la stratégie globale de collecte de fonds de la Société, en aidant à orienter la Société vers un modèle de collecte de fonds principalement axé sur des dons importants et désignés.

À ce titre, le Comité a assuré la direction de l’élaboration du premier document de politique de collecte de fonds, « Énoncé des principes de financement », et aide activement augmenter les partenariats de la Société et le nombre de membres du Club de la rose du compas.
 
En outre, le comité continue d’encourager tous les fellows de la SGRC à devenir des donateurs, de la façon qui leur convient le mieux. Pour obtenir des détails sur les options qui s’offrent à vous en matière de dons, ou de plus amples renseignements sur la façon de vous joindre à notre programme exclusif du Club de la rose du compas, veuillez communiquer avec Jason Muscant, directeur de l’avancement au 613-745-4629, poste 139, ou par courriel à Muscant@rcgs.org.

Comité des expéditions

Cette année, le Comité des expéditions s’est réuni afin d’examiner un nombre record de demandes de subventions soumises à la Société pour un financement potentiel. En raison du nombre et de la qualité des demandes soumises, la sélection des expéditions financées s’est avérée extrêmement concurrentielle cette année. En fin de compte, les quatre expéditions suivantes ont été retenues pour un financement :

Expédition de l’année

Projet Enduring Ice, Stephen Smith
Afin de raconter l’histoire de la dernière glace de mer de l’Arctique, Stephen dirigera une petite équipe vers le nord afin de traverser en kayak son détroit le plus difficile, un passage étroit obstrué par la glace séparant le Canada et le Groenland. Amorçant leur périple à 800 kilomètres du pôle Nord, les pagayeurs explorent et documentent la glace sur leur parcours vers le sud jusqu’au village le plus septentrional du Groenland. Leur objectif consiste à analyser la débâcle d’un océan gelé, leur vision étant de rendre l’Arctique tangible.

Grande expédition

Boothia & Beyond, John Dunn
John entreprendra une traversée à skis et à pied de 70 jours et 1 100 km du sud au nord de la péninsule de Booth et de l’île Somerset, à partir de l’embouchure de la rivière Back jusqu’aux rives du détroit de Lancaster.

Grande expédition féminine

500 Days in the Wild, Diane Whelan
N’utilisant qu’un transport à propulsion humaine, Diane se déplacera à pied, à vélo, en raquettes ou en pagayant sur les 23 000 km du Sentier transcanadien. En effectuant ce périple, elle sera la première personne à parcourir le Sentier transcanadien, incluant les 7 000 km de voies d’eau.

Financement de démarrage de projets

Expédition Chrysalis, Journey from the Monarch Icefield to the Pacific Ocean, Dave Pearson
L’objectif de l’expédition de Dave consiste à explorer en skis Monarch Icefield, au sud de Bella Coola, à la recherche des premières descentes et des grands espaces, en se rendant au point de transition et en descendant vers la tête de la rivière Talchako. Ensuite il naviguera sur la rivière Talchaki jusqu’à la rivière Bella Coola, au confluent de la rivière Atnarko puis, vers le port océanique de Bella Coola, complétant un parcours de 100 km, de l’eau douce à l’eau salée.

 

ADAM SHOALTS SE PRÉPARE À ENTREPRENDRE UNE NOUVELLE RANDONNÉE EN SOLITAIRE

(Photo : Tom Sandler)

Afin de célébrer le 150e anniversaire du Canada, Adam Shoalts entreprend un périple de cinq mois en solitaire dans l’Arctique canadien, parcourant 4 000 kilomètres à pied, en packraft et en canoë. Il entreprendra l’expédition à travers l’Arctique canadien en mai sur la frontière internationale entre le Canada et l’Alaska et terminera sur les eaux salées de la baie d’Hudson, à la fin de septembre. Ce parcours l’amènera à traverser des montagnes, à remonter des rivières, dans la toundra, dans la forêt subarctique, dans des voies fluviales sauvages au cœur de la plus grande région sauvage au monde. Adam arborera le drapeau de la Rose du compas de la SGRC pendant cette expédition, ainsi que le drapeau du président honoraire, présenté par Alex Trebek. Adam a été fêté lors d’un déjeuner à Toronto, au début d’avril, au cours duquel il a rencontré la nouvelle vice-présidente honoraire de la Société, la Dre Roberta Bondar, ainsi que de nombreux sympathisants importants. Contribuez à transformer ce rêve en réalité par un don à la campagne de collecte de fonds. Même de petits montants peuvent aider…et consultez Canadian Geographic et ses plateformes de médias sociaux pour obtenir des mises à jour de ses progrès. Vous pouvez aussi cliquer sur « J’aime » sur la page d’Adam Shoalts dans Facebook pour vous tenir à jour.

DES FELLOWS DE LA SGRC REÇOIVENT LA PRESTIGIEUSE MÉDAILLE POLAIRE

Cet honneur célèbre l’héritage nordique du Canada et reconnaît une personne pour ses apports à l’exploration, aux connaissances et à la souveraineté du Nord canadien.

Dr. David Hik

En décembre 2016, le gouverneur général du Canada, David Johnston, a présenté à David Hik la Médaille polaire canadienne. « Je suis honoré et j’espère que j’ai apporté une certaine contribution, a-t-il dit en acceptant cette récompense. Les questions nordiques nécessitent une plus grande attention et nous devons faire des efforts constants pour déplacer notre attention vers le nord et modifier le centre de gravité du Canada. »

David Hik, professeur au département des sciences biologiques de l’Université de l’Alberta, a contribué à encourager la collaboration internationale sur les questions de l’Arctique et la mise sur pied de vastes réseaux de recherche. Grâce à son travail soutenu et novateur sur la compréhension des écosystèmes de la toundra dans l’Arctique et les milieux alpins, il a contribué considérablement à renforcer la présence canadienne en recherche dans le Nord.

Dr. Peter Suedfeld

Peter Suedfeld, professeur émérite en psychologie à l’Université de la Colombie-Britannique, a également reçu la Médaille polaire du Canada du gouverneur général David Johnston en décembre 2016. Il a effectué des recherches sur le terrain dans les deux régions polaires. Principalement intéressé à comprendre les effets psychologiques pathogéniques et salutogéniques liés à l’isolement dans les stations polaires, il a fourni des observations clés sur les styles de leadership et les caractéristiques de la personnalité des personnes qui s’épanouissent dans des conditions aussi extrêmes.


Jill Heinerth

Lors d’une cérémonie tenue à London, Ontario, Le 9 mars, Son Excellence le très honorable David Johnston, gouverneur général du Canada, a présenté la Médaille polaire à Jill Heinerth, nouvelle exploratrice en résidence de la Société, considérée comme l’une des exploratrices et spéléoplongeuses les plus accomplies au monde. Jill Heinerth a été reconnue pour son excellence dans cette activité à risque élevé et sa compétence incomparable. Son travail a aidé les chercheurs à percer l’histoire du changement climatique, tout en élargissant notre compréhension des écosystèmes sous-marins présents dans l’Arctique et l’Antarctique.


Fellows dans l'actualité

NOTE: Les contributions des fellows sont publiées dans la langue où elles sont soumises.

ANGELO, Mark

Fellow Mark Angelo, a member of the RiverBlue Team, reports that since the RiverBlue film’s release in October 2016, it has been screened across Canada and the U.S., as well as in India. The film received the Best Documentary Award at the Eugene Film Festival and at the Hollywood International Independent Documentary Awards, with additional Best Documentary and Impact Award nominations at Blue Ocean Film Festival and the Vancouver International Film Festival. In 2017 RiverBlue will be screened in Florida, California, New York, New Zealand, Yukon, British Columbia, Australia. A list of screenings may be found on the website: riverbluethemovie.com/find-a-screening and an on-line release is scheduled for later this year.

BONDAR, Roberta

Gold medalist, Fellow and new Honorary Vice-President Roberta Bondar, OC,  was profiled in various media on the occasion of the 25-year milestone of being Canada’s first woman in space. In one article, Gilles Leclerc, director general of space exploration at the Canadian Space Agency is quoted as saying that Bondar was a pioneer and did Canada proud. "She was a renaissance woman. We were extremely proud, and still are of her contribution to the space program," said Leclerc. The article adds that after her flight, Bondar became head of an international space medicine team working with NASA to look at various aspects of human physiology changes in space flight and on recovery. In late January, Dr. Bondar received a Rotary Lifetime Achievement in recognition of her accomplishments in the fields of space medicine, fine art photography, environment education and volunteerism. She was lauded as a continuous role model for youth and truly one of Canada’s great heroes.

CAMERON, Christina and PROSPER, Lisa

In late December, the Minister of Environment and Climate Change and Minister responsible for Parks Canada, Catherine McKenna, announced the members of a new Ministerial Advisory Committee charged with reviewing applications from the public for Canada’s next set of possible UNESCO World Heritage Sites.

The Ministerial Advisory Committee is composed of six Canadians that are experts in natural and cultural heritage conservation and commemoration in Canada. The Committee is to be chaired by Dr. Christina Cameron. She will be joined on the Committee by Mr. Derek Thompson, Mr. George Greene, Dr. Lisa Prosper, Dr. Shabnam Inanloo Dailoo, and Guujaaw. Drs. Cameron and Prosper are Fellows of the RCGS.

CAMU, Pierre

CEO John Geiger, who served as the 13th President of the RCGS before assuming his current role, with the 7th President of the RCGS, Dr. Pierre Camu. They met on February 7th at a luncheon held at the Rideau Club, Ottawa, featuring remarks by Paul LaBarge, Chair of the Trans Canada Trail.

ENGLAND, John

In December 2016, Canadian Arctic scientist Dr. John England was honoured with the Weston Family Prize for Lifetime Achievement in Northern Research. Dr. England, professor emeritus in the department of earth and atmospheric sciences at the University of Alberta, is a well-known advocate for the importance of northern science and value of the Canadian Arctic landscape. His work has captured 18,000 years of glacial and sea level history extending to the modern day. “Dr. England has left an unprecedented mark on the Canadian Arctic, unearthing new information that not only re-evaluates glacial history, but draws attention to the impact of climate change,” says Geordie Dalglish, director of The W. Garfield Weston Foundation and chair of its Northern Committee, and RCGS Fellow.

Dr. England was presented with the $50,000 Prize at ArcticNet’s 2016 Annual Scientific Meeting, the largest annual gathering of Arctic researchers in Canada, held this year in Winnipeg.  In addition to the $50,000 Prize, this year The W. Garfield Weston Foundation will be funding a Postdoctoral Fellowship to conduct research under Dr. England, and providing additional funds to engage local First Nations and Inuit communities.

HAYCOCK, Kathy M.

Artist Kathy Haycock will be a member of a panel discussion organized by the South of 60 Arts Centre on “Belonging – Three Perspectives on Canada’s North.” The event is scheduled for March 30th in Barry’s Bay. Kathy will be joined on the panel by RCGS Fellow James Raffan and scientist Eva Kruemmel. The panelists will give a presentation on their connection with the Arctic and then participate in a discussion on geographical and cultural issues. One of Kathy’s paintings, Bylot Island Coast Study, will be on display.

HEINERTH, Jill

While undertaking a project in Abaco (Bahamas), RCGS Fellow and Explorer-in-Residence Jill Heinerth compiled a series of videos that can be viewed at www.IntoThePlanet.com/bahama-blue-holes. She also completed three “Explorer Classroom” sessions via satellite from the field with students from Guelph to Victoria and Brampton to Los Angeles… and points throughout North America. RCGS Fellow Joe Grabowski, Exploring by the Seat of Your Pants, facilitated the free participation of the schools.

Jill reported that the six days in the Bahamas were filled with local school kids learning about diving, island biogeography, bush medicine, paleontology, climate change, mapping and survey, augmented reality and many new technologies. Her favorite moment from the project was when the kids used the cave radio tracking beacon to find that we had put a location device inside the cave in a spot directly below the porta potty. The reactions were priceless.

HEPBURN, Claudia

Fellow Claudia Hepburn has been appointed the first Chief Executive Officer of Immigrant Access Fund Canada (IAF), a national charity dedicated to helping skilled immigrants, including refugees, succeed in Canada’s labour market. IAF achieves this by providing micro loans of up to $10,000 for the costs of the licensing/training newcomers need to work in their field in Canada.Ms. Hepburn is a widely recognized Canadian leader in the field of human capital development.

KOUROUNIS, George

From left to right: Robin Brooks, George Kourounis FRCGS, Jessica Phillips FRCGS

The Fading Bloodlines Expedition team have returned from western Myanmar and it was a tremendous success. In the 1960’s the cultural practice of tattooing the faces of young girls was banned by the government and the few remaining women are now dying off, taking the disappearing art form and social tradition with them. The team interviewed 184 of these “tattooed grannies” in the remote villages of Chin and Rakhine state. The information they collected is currently being compiled and translated into Burmese as a permanent record of the practice.

McCREERY, Chris

Christopher McCreery has two new books out marking the 50th anniversary of the Order of Canada. Fifty Years Honouring Canadians; The Order of Canada 1967-2017 (Dundurn Press) and The Order of Canada: Genesis of an Honours System (University of Toronto Press). The second edition of The Order of Canada continues the celebration of the order. Christopher McCreery sheds new light on the development of Canadian honours in the early 1930s, the imposed prohibition on honours from 1946 to 1967, and new details on those who have been removed or resigned from the Order. Extensively illustrated, The Order of Canada pays tribute to the individuals who felt the need for a system of recognition for Canadians. Indeed, the order’s history is as fascinating as the more than four thousand Canadians who have received it. The book is scheduled to appear in June 2017.

MCGOOGAN, Ken

"Let's invite Scotland to join Canada." The idea began as a 170-word blog post. When that got traction, RCGS fellow Ken McGoogan offered to write a 600-word version for the Globe and Mail. Opinions editor Natasha Hassan said yes: "I knew right away it was Internet gold." The Globe story exploded into cyberspace, inspiring commentaries not just in Scotland and the UK, but in Spain, Estonia, Brazil, China. McGoogan is still shaking his head: "BBC, CTV, the Huffington Post, even the Weather Network got into the act. Check out the links. If I ever figure out how this happened, I will do it once a week."

NEWLAND, David

Fellow David Newland was the featured artist at the January 21st gathering in Toronto entitled NORTHBOUND!: An Arctic Appreciation. David is a writer, musician and host with an avid interest in the north. His current project is The Northwest Passage in Story and Song,  a presentation and performance based on his travels to the Arctic as a Zodiac driver with Adventure Canada. The January event included performances by Uncharted Waters, the Roncevalles Gospel Choir and special guests Sunsdrum, Inuit throat-singers.

POTTER, Russell

In January, The Relics of the Franklin Expedition, written by the late Garth Walpole and edited by RCGS fellow Russell Potter, was published by McFarland. With over 75 illustrations and a complete accounting of the relics retrieved prior to the 2014 and 2016 discoveries of Franklin’s ships, it promises to be the definitive record of what we know now. May, he also spoke at the John Rae Festival in Stromness and Kirkwall, Orkney, giving two lectures honoring Dr. Rae’s contributions to the Franklin search, and his lasting legacy for Arctic exploration.

TAYLOR, Susan

The American Medallic Sculpture Association awarded its American Medal of the Year to Ottawa Fellow Susan Taylor for her First World War medal, “Remembrance.” The medal honours the heroic efforts of the artist’s grandfather, George Edie, and his fellow comrades who fought in the 2nd Battle of Ypres.  Susan describes the medal as the portrait of the young soldier framed by the barbed wire that represents youth sacrificed through the loss of life, imprisonment and emotional trauma. On the reverse the poppies emerging from the barbed wire symbolize the loss of life through the spent flowers, the flowers in bloom: the survivors and the young buds: the future, lest we forget.” 

TERRY, Mark

The United Nations Framework Convention on Climate Change (UNFCCC), more commonly known as the COP conferences, focused the 2016 sessions on putting into action the recommendations of last year’s Paris Agreement, signed by every nation of the world. One of the key issues of this historic environmental agreement was education, an issue that given its importance occasioned a separate conference, the International Conference on Education as a Driver of Sustainable Development Goals, in Ahmedabad, India.

COP22 in Marrakech, Morocco followed-up with this policy priority throughout the conference. Mark Terry was invited specifically to introduce a new data delivery system that he has been developing with Google’s experimental new GIS software, Fusion, as part of his PhD research at York University.

The project is called the Youth Climate Report and it is a multilinear, interactive, database documentary film project presented on a platform of a Geographic Information System map. Throughout the year, and in collaboration with the television production arm of the United Nation Environment Programme, Television for the Environment, Youth Climate Report curated 250 video reports of climate research from around the world.

The videos, produced by students and featuring climate researchers as interview subjects, are embedded in pins on the world map together with such metadata as links to scientific organizations, universities and climate researchers and a current 360-degree satellite photograph of the area profiled in the video report.

At a press conference on November 10, 2016 that honored some of the student filmmakers who contributed to the project, the UNFCCC also announced that the Youth Climate Report was an official partner program under its Article 6 mandate for education and outreach. The press release is available here.

For more information about the map, including additional press releases and video of press conferences, please visit Mark Terry’s website: futurecinemaproject.com. The site also includes an academic paper explaining the theory and praxis of the project.

THOMAS, Morley

In late fall, more than 60 people gathered at the Toronto office of the Department of Environment and Climate Change (Environment Canada) to celebrate Morley K. Thomas’ outstanding contribution to Canadian meteorology and climate during his 66 years of service. Environment Canada’s well-known senior climataologist David Phillips, CM, spoke, as did David Grimes, Assistant Deputy Minister (ADM) of the Meteorological Service of Canada. During his thoughtful and witty speech David Phillips noted that Steve Thomas was probably unique – the only Canadian to have two parents honoured with archives – the Clara Thomas Archives of York University and the Morley Thomas Meteorological Archives of Canada as they now will be called. Before unveiling a plaque, ADM Grimes thanked Morley Thomas for his accomplishment on behalf of all the people of Canada. In 1985, the Society presented Morley Thomas with the Massey Medal in acknowledgement of his significant contributions to the knowledge of the climates of Canada and for leadership in promoting the value of climatology in socioeconomic and resource management planning.

TRÉPANIER, Cory

On February 9th, the Canadian Embassy in Washington D.C. hosted the world premiere of Into The Arctic, Fellow Cory Trépanier’s ambitious touring exhibition, as part of Canada’s 150th anniversary celebration. Into the Arctic showcases over fifty of Trépanier’s original oil paintings plus and his series of Arctic films (including Into The Arctic II, which was nominated for a Canadian Screen Award) documenting his 4 expeditions to the furthest reaches of the Canadian Arctic, a biosphere so remote and untouched, that most of its vast landscape has never been painted before. “Like some of the great figures in polar exploration history, Cory Trépanier combines the courage and adventurousness of an explorer with the exacting skill and powerful creative vision of an artist.”, said John Geiger, RCGS CEO.

Into The Arctic was on view at the Embassy until February 28th, and is now travelling to eight museums across the U.S. until 2020, with efforts underway to extend the tour abroad. Tour video, photos and much more can be found here: www.intothearctic.ca/exhibitiontour

Also, Trépanier was recently honoured to lend his voice as a National Champion of The Great Trail and its worthy cause of connecting Canadians across the country to our wilderness treasures. He joins a group of illustrious and patriotic Canadians that have lent their voices to the cause, including Their Excellencies, the Right Honourable David Johnston, Governor General of Canada and Mrs. Sharon Johnston, Edward Burtynsky, Margaret Atwood, Robert Bateman, among others.

Cory has been recently been making Canada known to many through numerous media appearances, such as on CBC in Canada, Nebraska TV in the US and IMAGICA-TV in Japan. Catch them at www.intothearctic.ca/media and on his Facebook page.

VALBERG, Michelle

Photographer-in-Residence Michelle Valberg’s commitment to Northern communities is described in “Project North: In Giving, We Receive” an article in the spring 2017 issue of Photo News. Valberg’s involvement grew out of her photographic work and led to the foundation of Project North that provides sporting opportunities and equipment for children in remote Arctic communities. The article illustrates the ubiquitous appeal of hockey throughout Canada.

NOTE: Contributions from the Fellows are published in the language in which they are submitted.

NB. Items for “Fellows in the News” are welcomed and should be sent to Mary Jane Starr at starr@rcgs.org.


NÉCROLOGIE

D'AVIGNON, Guy R.
1923 - 2017

C'est avec une grande tristesse que nous vous annonçons le décès de Guy R. D'Avignon, époux dévoué de Josette Roberston et père bien-aimé de Marie (Mike Burrows), Nicole (Justin Lacroix) et Pierre (Nicole Bissonnette) et grand-père d'Anouk, d'Alexandre, de Marisha, de Christian et de Julie. Il laisse dans le deuil ses deux sœurs, Jacqueline et Réjeanne, et ses belles-filles Joan et Manny. L'ont précédé son épouse en premières noces feu Denise Dansereau et ses frères feu Raymond, Jean et Gilles. Guy a eu une carrière distinguée au sein du gouvernement fédéral à titre de haut fonctionnaire. Parmi les faits saillants de cette carrière mentionnons qu’il a été sous-ministre de Service publics et Approvisionnement Canada, sous-ministre de l'Industrie et du Commerce, président d'Information Canada, et président du Tribunal anti-dumping. Il a aussi assumé le rôle de président du Conseil d'administration de la Monnaie royale canadienne. Il a joué un rôle crucial pour la mise en œuvre du bilinguisme au sein de la fonction publique et pour la sélection des avions CF18 pour les Forces armées canadiennes. Il a présidé le comité spécial qui a recommandé le principe de mérite au sein de la fonction publique, un document de référence dans ce domaine. Une cérémonie privée aura lieu au cours de l'été 2017.




© 2017 La Société géographique royale du Canada CARTE DU SITE  |   RÉTROACTION  |   PROTECTION DES RENSEIGNEMENTS  |   MODALITÉS D'UTILISATION  |   ENGLISH