La Société géographique royale du Canada
  
Mieux faire connaître
le Canada aux Canadiens
et au monde entier.







Éditeurs de Canadian Geographic et géographica


 

Au sujet de la Société géographique royale du Canada

Dîner annuel du Collège des fellows 2011

Jerry Linenger (en haut à gauche) montre sa médaille en compagnie de John Geiger, président de la Société. (Photo : Rémi Thériault)

Au-dessus de nous
Dans un décor de vieux avions, d’hélices et de moteurs, l’astronaute de la NASA Jerry Linenger a fait voyager dans la station spatiale russe Mir plus de 330 convives réunis pour le souper annuel des fellows, tenu en novembre au Musée canadien de l’aviation et de l’espace, à Ottawa. Après avoir reçu la Médaille d’Or, le conférencier a raconté la vie à bord de la station : lutte contre l’incendie, fatigue, barrière linguistique. Il a aussi parlé des 80 millions de kilomètres parcourus dans l’espace. « J’aime la géographie, dit M. Linenger. Il fallait que j’aille voir le monde d’en haut. » Les Premières nations Dehcho, Parcs Canada et la Société pour la nature et les parcs du Canada ont partagé une Médaille d’Or pour l’expansion de la réserve du parc national de la Nahanni.

— Jessica Harding

Connie Wyatt Anderson et Al Friesen (à droite) tenant le Prix d’excellence en géographie 2011 du Conseil canadien de l’enseignement de la géographie. (Photo : Rémi Thériault)
Éric Hébert-Daly de la SNAP, Peter Kent, ministre de l’Environnement et le grand chef Dehcho Sam Gargan en compagnie de M. Geiger. (Photo : Rémi Thériault)


André Préfontaine, directeur exécutif de la SGRC et éditeur du magazine Canadian Geographic, Michel Séguin de Canadian Tire et Élise Maheu de 3M. (Photo : Rémi Thériault)
Beth Dye de la SGRC, en compagnie de l’ex-directrice exécutive Louise Maffett, qui a reçu une distinction honorifique de la National Geographic Society. (Photo : Rémi Thériault)



D.J. Spooky captive l’auditoire avec son spectacle sons et lumières. (Photo : Rémi Thériault)
Cliquez ici pour voir d’autres photos du souper.



« Dans mon enfance, j’entendais souvent parler de l’aciérie de Sydney, des mares de goudron et de la controverse entourant leur décontamination. Plus je lisais et j’apprenais de choses, plus ma curiosité grandissait. Cela me semblait un sujet d’étude tout indiqué. »

— Hannah MacDonald,
Université Mount Allison
© 2018 La Société géographique royale du Canada CARTE DU SITE  |   RÉTROACTION  |   PROTECTION DES RENSEIGNEMENTS  |   MODALITÉS D'UTILISATION  |   ENGLISH