La Société géographique royale du Canada
  
Mieux faire connaître
le Canada aux Canadiens
et au monde entier.







Éditeurs de Canadian Geographic et géographica


 

Au sujet de la Société géographique royale du Canada

Le Conseil des gouverneurs 2016-2017

Le Conseil des gouverneurs de la Société comprend six dirigeants et jusqu’à 24 gouverneurs, provenant des diverses régions du Canada.

Dirigeants

Gavin Fitch
Président
Calgary (Alberta)

Gavin Fitch, avocat spécialisé en droit de l'environnement et la loi sur la réglementation de l'énergie à McLennan Ross LLP à Calgary, représente ses clients devant les tribunaux administratifs tels que Energy Resources Conservation Board (ERCB) (Commission chargée de l'économie des ressources énergétiques), Alberta Utilities (AUC) (Commission des services publics), National Energy Board (Office national de l'énergie), Environmental Appeal Board de l'Alberta (Commission d'appels de l'environnement de l'Alberta), Surface Rights Board (Commission des droits de surface) et Land Compensation Board (Commission des affaires municipales de l'Alberta).

M. Fitch possède une vaste expérience dans l'obtention des autorisations environnementales et de projets d'énergie afin de permettre l’implantation d’installations de gaz et de pétrole, de production électrique et de projets de mines. Il est également expert en droit des autochtones, y compris l'obligation de consulter, la revendication des terres, l'expropriation et les droits de superficie.

Reconnu pour ses réalisations dans son domaine, M. Fitch a reçu le prix Calgary Environmental Law Lawyer of the Year (Avocat de l'année en droit environnemental, Calgary), organisé par Best Lawyers 2012. M. Fitch est également reconnu en droit de l'environnement par Who's Who Legal - Canada. Il a obtenu un baccalauréat ès Arts de l'Université d'Alberta, une maitrise en communication de l'Université de Syracuse et un diplôme en droit de l'Université de Dalhousie.

Wendy Cecil
Vice-présidente
Toronto (Ontario
)

Wendy M. Cecil C.M. est l'une des premières femmes qui font partie des conseils d'administration au Canada. Actuellement, elle est la 13e chancelière de la faculté de Victoria à l'U niversité de Toronto.

Wendy est la présidente des entreprises Brookmoor Ltée. Au cours de sa carrière professionnelle, elle a occupé plusieurs postes à  Toronto Stock Exchange (la bourse de Toronto) et à Brookfield Asset Management (ex-Brascan Ltée), y compris celui de Vice-pr ésidente du développement commercial.
 
Cette femme d’affaires s’est engagée pour la vie à la fonction publique. Depuis plus de trente ans, elle partageait ses compétences en leadership avec différentes organisations dont les activités se concentrent dans les secteurs de l'éducation, de la santé et des arts. Elle jouait un rôle déterminant dans la gestion du conseil de l'administration, la planification des stratégies et la collecte de fonds pour un nombre d'institutions, entre autres, la Société géographique royale du Canada, l' Université de Toronto, l'hôpital St. Michael , la B ibliothèque publique de Toronto, Trinity College School, le C entre de ressources et de transition pour danseurs, le YMCA de Toronto, l'école Branksome Hall, la F ondation canadienne du cancer du sein, la Compagnie d'opéra canadienne, The Canadian S tage Company, l'I nstitut Fraser et le Musée royal de l'Ontario.

De 1993 à 2002, Wendy était membre du conseil d'administration de l'U niversité de Toronto. En 2010, élue chancelière de la faculté de Victoria à l'U niversité de Toronto, elle fut la première femme à occuper  un tel poste depuis la création de l'université. 
Diplômée de Victoria College, elle possède un doctorat honorifique en droit de l'U niversité de Toronto. En outre , elle est « membre supérieure adjointe » de recherche à Massey College.

Le 4 décembre 2009, le gouvernement du Canada lui a décerné le Prix Thérèse Casgrain pour l'engagement de toute une vie en reconnaissance de toutes ses extraordinaires contributions au sein de la société.

En décembre 2014, Wendy fut nommée Membre de l’Ordre du Canada.



Connie Wyatt Anderson
Vice-présidente
The Pas (Manitoba)

Depuis 1992, Connie Wyatt Anderson enseigne les sciences sociales à l'école secondaire ainsi que la géographie aux élèves de la 10e et de la 12e sur le territoire de la nation crie d'Opaskwayak, une communauté des Premières nations voisine du Pas au Manitoba.

Elle a contribué à la mise en place de plusieurs projets : la création d’une formation d’apprentissage et de ressources destinées aux élèves, la rédaction d'un bon nombre de manuels scolaires, les guides de l'enseignant et les publications de l'école.

Elle a également écrit des manuels éducatifs pour plusieurs groupes à but non lucratif. Dernièrement, elle a participé à la rédaction d'un manuel d'histoire destiné aux élèves de la 11e année des écoles du Manitoba.

Mme Anderson est présidente de Canadian Geographic Éducation, qu'elle fait valoir comme une organisation nationale.

Elle possède un baccalauréat en éducation de l'Université de Winnipeg qu'elle a obtenu en 1992.

Mme Anderson a reçu la médaille du jubilé de diamant de la reine Elizabeth II de la Société géographique royale du Canada.

Joseph Frey
Secrétaire
Toronto (Ontario
)

Joseph Frey est non seulement gouverneur, mais également directeur du comité des nominations et membre du comité de la politique et de la planification. Il a participé à l'expédition menée dans le détroit de Victoria en 2014, où le navire NSM Erebus de Sir John Franklin a été découvert. Il était directeur, ensuite vice-président du club The Explorers de la ville de New York, et ancien directeur du club Canadian Chapter. Joseph était officier commissionné dans les Forces armées canadiennes.

Il a essentiellement écrit sur la science, l'exploration et le voyage. Il a publié plusieurs articles au Canada, en Grande-Bretagne et aux États-Unis dans divers périodiques, tels que The Globe and Mail, National Post, Medical Post, Canadian Geographic, Travel & Escape, DIVER, Geographical, TIME, The Explorers Journal et autres. En outre, il a publié dans les magazines The Economist et Science. Il est l'auteur de trois livres sur le pôle Nord.

Joseph a fait partie des expéditions scientifiques menées dans la Station canadienne de recherche dans l'Extrême-Arctique, le Groenland et l’Antarctique pour étudier l'histoire des pôles, la paléo glaciologie, la paléoclimatologie et l’atmosphère.

Il a participé à des projets sur l'archéologie sous-marine au lac Ontario et à l'île de Vancouver ainsi qu’à des projets portant sur la cartographie de la biodiversité du récif corallien aux Bahamas et à Cuba.

Enfin, il a reçu la Citation du mérite du club The Explorers en 2006, la médaille Stefannson du club Canadian Chapter et il a été décoré par le gouvernement du Canada. On lui a également décerné la médaille du jubilé de diamant de la reine Elizabeth II.

Joseph possède un baccalauréat spécialisé bidisciplinaire en histoire et géographie de l’Université de York et un baccalauréat en éducation de l’Université de Toronto.



Keith Exelby
Trésorier
Ottawa (Ontario)

Actuellement, Keith Exelby est conseiller principal d’affaires de la société MDS Aero Support Corporation, un fournisseur d’installations d’essai de turbines à gaz, situé à Ottawa.

Il a plus de trente ans d’expérience en finances et il possède de vastes connaissances dans les domaines suivants : services aux entreprises, gestion des risques et analyse professionnelle.

M. Exelby est président et trésorier du groupe Canadian Environmental Test Research and Education Centre (EnviroTrec), un organisme à but non lucratif qui, en partenariat avec d’autres sociétés, vise à stimuler la recherche et à développer la technologie de l’aviation et des turbines à gaz.

M. Exelby est également trésorier de la Société géographique royale du Canada et il préside le Conseil de gestion de Canadian Geographic Enterprises, éditeur du magazine Canadian Geographic.

Au début de sa carrière, M. Exelby a travaillé à Lombard Banking au Royaume-Uni. Il était vice-président et directeur de la Banque HSBC à Ottawa, jusqu’à sa retraite en 2008. Il a poursuivi ses études au Royaume-Uni et possède un diplôme d’études postsecondaires « Higher National Diploma » (Diplôme National Supérieur) en commerce du Swansea College.



Governors


Jean Andrey
Waterloo (Ontario)

Jean Andrey est professeur et doyen de la faculté de l’environnement à l’Université de Waterloo.

Glenn Blackwood
Anse Portugal (Terre-Neuve-et-Labrador)
)

Glenn Blackwood est vice-président du Marine Institute de l’Université Memorial de Terre-Neuve. Il a travaillé dans  le domaine des pêches et des océans pendant plus de trente-cinq ans dans sa province natale et dans plusieurs autres endroits au Canada et dans le monde. Actuellement, il est président à International Association of Maritime Universities (l'Association internationale des universités maritimes), membre du bureau exécutif de l’Université maritime mondiale. En outre, il préside le conseil de l’organisation One Ocean et celui du Marine Environmental Observation Prediction and Response Network (MEOPAR).

Glenn est fasciné par le développement, la protection et l’exploration des océans. Au cours des dix dernières années, il a mis au point  la School of Ocean Technology, une école de technologie maritime, de nouveaux diplômes et des programmes de maîtrise en cartographie océanique, en technologie (spécialisation en véhicules sous-marins), en gestion du secteur maritime et en planification de l’espace maritime au Marine Institute. 

Étant donné que le Canada est entouré des trois océans qui forment la plus longue côte dans le monde et la plus longue plate-forme continentale contiguë, Glenn croit qu’ils seront l’objet de la prochaine vague de découverte géographique et que nous, en tant que pays, jouons un rôle primordial dans le secteur des océans à l’échelle internationale.   

Il possède une maîtrise en géographie et un baccalauréat en science spécialisé en biologie marine de l’Université Memorial. Il a également complété le programme Institute for Educational Management  à l’Université Harvard. Il est membre du Rotary club de Saint Jean et a été nommé membre Paul Harris.



James Boxall
Halifax (Nouvelle-Écosse)

James Boxall est directeur du centre GISciences de l’Université Dalhousie. Il était géographe et éducateur pendant près de trente ans.

Il a voyagé partout dans le monde : au Vietnam, au Mexique et dans la plupart des régions du Canada, aux États-Unis et en Europe pour travailler sur des projets en information géographique.
Il s’est impliqué dans des projets relatifs l’élévation du niveau des mers et à l’accès aux services de santé. 

James est coprésident de la Table ronde de la communauté canadienne de géomatique et préside le comité de lecture1 de plusieurs revues.

Il a reçu deux prix : le Geomatics Association Award (Prix de l’association géomatique) en reconnaissance de ses services destinés aux secteurs privés, publics et académiques en Nouvelle-Écosse et le Prix d'excellence en géographie de la SGRC en 2009 et 2012 respectivement.

En 2013, il a participé à l’organisation de la réunion qui a donné lieu à la déclaration pour la mise en œuvre du plan d’action : « Éducation géographique pour tous les Canadiens ». Cette déclaration a été approuvée par la SGRC et bien d’autres entreprises régionales et nationales.

Pendant son temps libre, James organise des conférences aussi bien à l’échelle locale que nationale. Il se dévoue sans cesse en vue d’apporter des améliorations en géographie et en géomatique dans les écoles publiques.

1 Termium : Définition; Comité formé de spécialistes à qui est confiée l'évaluation d'articles soumis aux fins de publication dans une revue ou autre publication scientifique

John Hovland
Toronto (Ontario)

John Hovland est directeur du département des opérations immobilières de la Banque de Montréal. Il est responsable de la divulgation de l’information relative à la gestion du portefeuille du secteur immobilier de la banque et de l’analyse financière des transactions immobilières.

Au cours de sa carrière à la banque, il a occupé le poste d’officier financier principal au département des opérations immobilières. Il a travaillé à l’analyse du capital réglementaire de la banque et aux problèmes de la sous-traitance et il s’est conformé aux règlements du gouvernement.

Avant de travailler à la banque, John était avocat en droit des affaires au sein d’un grand cabinet d’avocats, situé à Toronto, qui se spécialise en droit de la concurrence, l’insolvabilité et les litiges liés à la responsabilité des auditeurs.

John est Fellow de la Société géographique royale du Canada depuis 2011. À présent, il est membre du comité des finances de la Société et du Conseil de gestion des entreprises Canadian Geographic. Au cours du passé, il a considérablement travaillé avec plusieurs autres organisations.

Titulaire d’un baccalauréat ès arts, d’une maîtrise en administration des affaires de l’Université de Toronto et d’un diplôme Juris Doctor (JD) en droit des affaires de l’Université Dalhousie, il est également membre du Barreau du Haut-Canada.



Claire Kennedy
Toronto (Ontario)

Claire Kennedy est associée chez Bennett Jones LLP à Toronto où elle offre des conseils aux entreprises en matière de fiscalité et de fixation des prix de transfert. Elle représente d’importants contribuables lors d’audits ou en cas de différends avec l’Agence du revenu du Canada. Elle est non seulement une dirigeante chevronnée, mais aussi une ingénieure talentueuse, autrefois auxiliaire juridique auprès de feu l’honorable juge Charles D. Gonthier de la C our Suprême du Canada.

Claire est membre du Conseil d’administration de la B anque du Canada, la banque centrale du pays. Elle siège au comité de la vérification et des finances et au comité des ressources humaines et préside le comité de Gouvernance.

De plus, elle siège au Conseil d’administration d’Alamos Gold Inc., une société inscrite à la bourse de Toronto et à la NYSE (Bourse de New York). Entre 2010 et 2012, Claire était directrice de Neo Material Technologies Inc., une société cotée en bourse et productrice de terres rares et de poudre magnétique.

Cette avocate fiscaliste a reçu le titre IAS. A de l’Institut des administrateurs de sociétés et a terminé avec succès le programme « Making Corporate Boards More Effective » de la Harvard Business School. Actuellemen t, elle est inscrite au programme « Advanced Management » de l’Université de Chicago.

Nommée au Conseil d’administration de l’Université de Toronto par le gouverneur en conseil, e lle est présidente du comité des affaires et ancienne présidente du Comité de la retraite. Elle est également membre du comité consultatif du doyen de l’École de gestion Rotman. T rès engagée dans les activités de la faculté de génie, e lle était présidente de l’Association des anciens en génie de l’Université de Toronto et fondatrice et présidente de son comité Biz Skule.

En 2015, Claire a reçu le prix The Citizenship Awardde l’Ordre des ingénieurs de l’Ontario.

En janvier 2016, dans le cadre de l’expédition organisée par la fondation La Patrie gravée sur le cœur, l’avocate s’est jointe à une équipe composée de soldats et de civil s pour faire l’ascension du mont Vinson, le plus haut sommet de l’Antarctique . L’équipe a recueilli, lors de cette collecte de fonds, une somme record.

David Mitchell
Calgary (Alberta
)

David possède une vaste expérience professionnelle dans les secteurs public et privé et en enseignement.

De 2009 à 2015, il était président et directeur général du Forum des politiques publiques du Canada, une organisation non gouvernementale située à Ottawa dédiée à améliorer les résultats relatifs aux politiques en organisant des débats ouverts à tous les secteurs.

Auparavant, il était vice-président de trois universités canadiennes : Université Queen’s, Université d’Ottawa et Université Simon-Fraser. Ayant mené des collectes de fonds et développé des relations extérieures pour chacune de ces institutions, il a su mettre en place des stratégies et créer des fonds. Par exemple, à l’Université d’Ottawa, il a soutenu une cause importante pour laquelle il a dirigé une campagne de collecte de fonds d’envergure. Il a dépassé son objectif, à savoir le montant de 200 millions de dollars, un an avant la date prévue.

De 1991 à 1996, David était membre de l’Assemblée législative de la Colombie-Britannique et chef de l’opposition. Il suivait différents sujets comme l’enseignement postsecondaire, la gestion des ressources, les relations professionnelles et la gouvernance.

Au cours du passé, il était sous-greffier de l’Assemblée législative de la Saskatchewan où il a acquis une bonne expérience en matière de procédures parlementaires et législatives. De plus, il a une vaste expérience dans le secteur privé; il a occupé plusieurs postes de direction au sein des industries des ressources naturelles de l’Ouest canadien, notamment, celui de vice-président du marketing et celui de directeur général des relations industrielles.

David possède une maîtrise en histoire canadienne et américaine de l’Université Simon Fraser. Écrivain lauréat de plusieurs prix et ancien journaliste, il a commenté plusieurs articles parus dans des journaux et magazines variés. Il est également critique des affaires publiques et fait souvent apparition à la télévision et à la radio. Enfin, il est chercheur émérite à la fondation Angus Reid Institute et chroniqueur au Policy magazine.


Lynn Moorman
Calgary (Alberta
)

Lynn Moorman (Ph. D., Université de la Colombie-Britannique) est professeure agrégée à l’Université Mount Royal de Calgary (Canada).

Ses travaux de recherches combinent deux disciplines : l’éducation et la géographie. Elle étudie la culture géospatiale, la pratique de l’enseignement de la géographie et la médiation de l’apprentissage avec les technologies géographiques, et ce, de la maternelle jusqu’aux études postsecondaires.

L’expérience que Lynn a acquise dans l’industrie de télédétection au Canada et à l’étranger a nourri son intérêt à étudier comment les gens pensent en matière d’espace, comment ils interprètent l’information géographique et comment ils utilisent les technologies géographiques. 

Elle intègre ces centres d’intérêt dans son enseignement. Actuellement, elle offre des cours en analyse spatiale (cartographie, télédétection et SIG), en innovation spatiale, en éducation scientifique et en rapport au concept « Digital Earth » (terre numérique) au département des sciences de la terre et de l’environnement à l’Université Mount Royal.

Lynn est chercheuse titulaire d’une bourse Killam et Fellow de la Société géographique royale du Canada, où elle est représentante des facultés au comité Canadian Geographic Éducation. Elle représente la SGRC au conseil d’administration provisoire de GéoAlliance Canada.

Représentante régionale à la commission de l’Union géographique internationale pour l’éducation géographique, Mme Moorman est conseillère en éducation des sciences géospatiales chez PYXIS Innovation Inc., ancienne lauréate du prix Salvatore J. Natoli Dissertation Award et membre actif de l’organisation National Council for Geographic Education.

John Pollack
Bonnington (Colombie-Britannique)

John C. Pollack, avant sa retraite, était chercheur scientifique en ressources naturelles et directeur pour le gouvernement provincial de la Colombie-Britannique. Il possède une maîtrise en sciences de l’Université de l’Alberta.

Depuis les années 1960, il a participé à plus de 70 expéditions spéléologiques et archéologiques sous-marines partout dans le monde. Il est spécialiste du tachéomètre électronique (station totale) et en cartographie GPS, deux instruments inventés pour cartographier l’estran et les terres, et, également, en matière de système sonar à balayage latéral.

Il était directeur de levé et cartographe pour plusieurs projets pluriannuels, entre autres le projet Sevilla la Nueva près de St. Ann en Jamaïque, le NEVA à Sitka en Alaska, le Yukon River Steamboat Survey (projet d’étude du bateau à vapeur coulé à la rivière Yukon) au Yukon et le Bach Dang Battlefield (le projet de la bataille du Bach Dang) au Vietnam.

Chercheur associé à Institute of Nautical Archaeology de l’Université Texas A&Met membre à Institute for Archaeologists en Angleterre, il est spécialisé en vapeur à roue. John, qui demeure maintenant près de Nelson en Colombie-Britannique, a siégé à plusieurs conseils d’administration à but non lucratif.



Paul VanZant
Amaranth (Ontario)

Paul VanZant est le chef du département d’histoire et de géographie à l’école secondaire Mayfield à Caledon, Ontario. Il est enseignant de géographie depuis plus de 25 ans et possède un baccalauréat spécialisé et une maîtrise en géographie de l’Université Queen’s.

Paul a contribué à des initiatives en vue de promouvoir l’éducation géographique à l’échelle nationale, provinciale et locale. Plus particulièrement, entre 1999 et 2013, il était membre du bureau de l’Association pour l’enseignement de la géographie et de l’environnement en Ontario (AEGEO). Ce dernier a occupé plusieurs postes y compris celui de président de l’association et de vice-président du curriculum pour une période de quatre ans respectivement. Au cours de son mandat à l’AEGEO, Paul était agent de liaison avec le ministère de l’Éducation de l’Ontario. Sur le plan provincial, il a joué un rôle important lors de trois révisions des programmes d’études canadiennes et mondiales et d’études sociales. Il a également rédigé un programme-cadre de géographie destiné à plusieurs écoles secondaires, qu’il a publié dans la nouvelle édition du curriculum de l’Ontario.

En 2006, Paul a reçu le Prix d’excellence en géographie de Canadian Geographic Éducation en reconnaissance de ses contributions au développement, à la progression et à la promotion de l’éducation géographique au Canada.

En 2013, le conseil scolaire du district de Peel, l’employeur de Paul, lui a attribué le Prix d’excellence en éducation pour ses réalisations exemplaires et uniques dans le secteur de l’éducation publique à Peel et pour la collectivité.

 


 



« Dans mon enfance, j’entendais souvent parler de l’aciérie de Sydney, des mares de goudron et de la controverse entourant leur décontamination. Plus je lisais et j’apprenais de choses, plus ma curiosité grandissait. Cela me semblait un sujet d’étude tout indiqué. »

— Hannah MacDonald,
Université Mount Allison
© 2018 La Société géographique royale du Canada CARTE DU SITE  |   RÉTROACTION  |   PROTECTION DES RENSEIGNEMENTS  |   MODALITÉS D'UTILISATION  |   ENGLISH