La Société géographique royale du Canada
  
Mieux faire connaître
le Canada aux Canadiens
et au monde entier.







Éditeurs de Canadian Geographic et géographica


 

Nouvel éditeur, visage connu




Gilles Gagnier, nouvel éditeur de Canadian Geographic. (Photo : Jessica Burtnick)

En 2000, lorsqu’il a été embauché pour superviser les sites Web naissants de Canadian Geographic et de la Société géographique royale du Canada, Gilles Gagnier n’aurait jamais pu imaginer qu’il occuperait le fauteuil d’éditeur un jour.

Et pourtant, il s’y est retrouvé en janvier dernier lorsque le premier dirigeant de la Société, John Geiger, l’y a nommé. Le prédécesseur de Gagnier, André Préfontaine, éditeur de Canadian Geographic Enterprise depuis 2006, est passé à la vice-présidence des partenariats stratégiques et du contenu personnalisé. À cause de son excellente connaissance de tous les aspects de l’entreprise et de la Société, dont l’impression, le Web, l’éducation et la commercialisation, acquise au fil des nombreux rôles qu’il a joués entre autres comme directeur des nouveaux médias et vice-président de la création du contenu, Gagnier était le candidat idéal. En fait, sa promotion à ce poste fait de lui le premier éditeur à provenir du secteur numérique de la publication. C’est certainement un mouvement qui s’annonce très bénéfique dans un domaine en évolution constante. 

« Mon premier objectif, a déclaré Gagnier, est de continuer à produire la meilleure publication possible. Nous avons suscité le plus important intérêt éditorial de tous les magazines canadiens des deux dernières années, ce que nous voulons maintenir et même améliorer. Il nous faut joindre de plus en plus de lecteurs en ligne et par les médias sociaux. » 

Le deuxième objectif vise à appuyer et à renforcer Canadian Geographic Éducation. « C’est un aspect prospère et de plus en plus essentiel de l’entreprise, qui rejoint déjà plus de 10 000 enseignants, dit-il. Nous allons continuer à produire du matériel de grande qualité et attrayant, dans le respect de la mission cruciale de la Société de faire mieux connaître le Canada aux Canadiens et au monde entier. »

Gagnier dirigera le Canadian Geographic qui continuer à prôner les traditions qui font sa réputation de fierté, de fiabilité et de renommé. Cette étape s’accomplira dans le respect du lecteur qui partage son temps entre le papier et l’écran, a-t-il ajouté. «  C’est en pratiquant cet équilibre que nous continuerons de prospérer. » 

— Nick Walker

haut de la page


« Dans mon enfance, j’entendais souvent parler de l’aciérie de Sydney, des mares de goudron et de la controverse entourant leur décontamination. Plus je lisais et j’apprenais de choses, plus ma curiosité grandissait. Cela me semblait un sujet d’étude tout indiqué. »

— Hannah MacDonald,
Université Mount Allison
© 2017 La Société géographique royale du Canada CARTE DU SITE  |   RÉTROACTION  |   PROTECTION DES RENSEIGNEMENTS  |   MODALITÉS D'UTILISATION  |   ENGLISH